A la base, j’utilisais un Pi-Hole comme unique DNS et j’ai vite constaté un problème sous-jacent: Sur Android, quand le DNS secondaire est vide, le système le remplace par 8.8.8.8 et contourne le Pi-Hole.

Ma solution n’est pas la seule mais fonctionne parfaitement avec quelques réglages: Deux Pi-Hole.

Pour mon deuxième Pi-Hole, j’ai choisi de le mettre sur mon Pi Zero W pour garder un DNS actif quand je fais des maintenances sur mon Proxmox.

Concernant la config, elle est identique sur les deux sauf pour un point, le DHCP.

Sur mon Pi-Hole primaire il est actif:

Pi-Hole primaire: DHCP

Le second est configuré, pas avec la même plage d’IP bien-sur, mais il n’est pas actif, je ne l’active que si le Pi-Hole primaire n’est plus disponible, mais ce n’est pas le sujet.

En fait, de base le DHCP de notre Pi-Hole primaire a des œillères et ne sait pas que nous avons un second serveur DNS, donc on doit le lui dire.

Pour ça on va créer un fichier dans « /etc/dnsmasq.d/ », par exemple « pihole-dhcp-option.conf »

Si vous êtes en docker, soit vous passez par la commande « docker exec », ou vous passez votre dossier dnsmasq.d en volume. Reprenons:

sudo nano -K /etc/dnsmasq.d/pihole-dhcp-option.conf

Le « -K » permet d’utiliser le pavé numérique du clavier.

Dedans écrivez:

dhcp-option=6,192.168.1.250,192.168.1.251

le 6 doit rester mais remplacez les IPs par ceux de vos Pi-Hole, le primaire en premier, le secondaire en second.

Ensuite lancez cette commande pour appliquer vos modifications:

sudo /etc/init.d/pihole-FTL restart

Voila, pour le mot de la fin n’oubliez pas qu’entre un serveur DNS primaire et secondaire, il ne s’agit pas de load balancing, c’est le serveur primaire qui va prendre la majorité de la charge, donc choisissez bien qui sera votre DNS primaire.

Mon serveur primaire
Mon serveur secondaire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *