Le powershell ne permet pas uniquement de faire des actions pro et propres, on peut s’amuser un peu, et ces concepts séparés sont parfois utiles dans des scripts utiles.

Le script suivant permet de découper un texte pour simuler la frappe sur le clavier et de colorer aléatoirement les lettres sur base d’une liste de couleurs autorisées.

# Definition du text à afficher (Pensez à doubler les apostrophes (' devient ''))
$MyText = "Never trust a running user.
Shoot him !"

# Récupération de la liste des couleurs qui s'affichent bien dans ma console noire.
$Colors = [enum]::GetValues([System.ConsoleColor]) | Where-Object -FilterScript {$_ -notlike "Bl*" -and $_ -notlike "Dark*"}

# On découpe le texte et on l'écrit en simulant la frappe et en prennant une couleur aléatoire dans $Colors.
[char[]]$MyText | ForEach-Object -Process {Start-Sleep -Milliseconds (Get-Random -Minimum 60 -Maximum 160); Write-Host $_ -NoNewline -ForegroundColor $Colors[$(Get-Random -Minimum 0 -Maximum $Colors.Count)]} 

# Retour à la ligne après exécution
""

Mais on est d’accord, tout mis bout-à-bout, ça ne sert à rien du tout ! Mais c’est joli…

Si j’ai le temps, je vous mettrai peut-être un autre script très semblable, il permet, à partir de données, de créer un fichier excel et de le remplir en simulant la frappe, bref un script qui fait croire qu’on tappe tout à la main… Oui c’est le mal.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *